CONFERENCE-DEBAT
 

 
 

 

« On peut dire, sans risque de se tromper, que la laïcité, en tout cas le sécularisme, est inscrit dans la culture berbère, que ce n’est pas quelque chose d’importé ni de nouveau. »

27/02/2014 – 11:11 mis a jour le 27/02/2014 – 12:10 parLouisa D.
 

 

Dans le cadre de ses rencontres citoyennes, l’association de culture berbère de Mulhouse a organisé, samedi 22 février 2014, une conférence sur la laïcité, principe républicain, souvent mal compris et de ce fait, fait régulièrement objet d’actualités et de débats passionnés.

Garante du « bon vivre ensemble », dans le respect de la liberté de conscience de tous les citoyens, la laïcité, un des piliers de la république française, a été instaurée en 1905. Elle est le résultat d’un long et rude combat entre le camp de l’Eglise et celui de la République. Après plus d’un siècle de crises et dans une société en constante évolution, elle a bien du mal, aujourd’hui, à garder ses contours, fragilisés par une remise en cause de la frontière « public / privé » et pose question.

Pour bien comprendre ce fondement, outil essentiel de cohésion sociale , l’ACB 68 a reçu Belkacem Lounès. Fort d’une bonne connaissance du principe de laïcité, par son statut de membre de l’Observatoire Rhône-Alpin de la laïcité créé en 2013, Belkacem Lounès est aussi Conseiller Régional de la région Rhône-Alpes, Vice-Président de la Commission Enseignement Supérieur et Recherche, Professeur d’économie à l’Université de Grenoble, Président des Langues Régionales de Rhône-Alpes, ancien Président du Congrès Mondial Amazigh et un des fondateurs de la Coordination des Berbères de France dont l’ACB 68 en est membre.

Après avoir expliqué comment les sociétés d’autrefois vivaient sans réelle religion, mais avec des croyances en lien avec la nature, puis l’introduction au fil du temps des croyances divines dans le seul but de domination des peuples, nous comprenons bien pourquoi la laïcité est une nécessité et qu’on ne pourrait pas sans passer.

Si ce principe républicain a longtemps géré les sociétés sans problèmes majeurs durant des décennies, nous constatons aujourd’hui qu’il est souvent contesté par des revendications multiples à caractère religieux, surtout dans les écoles et les lieux publics, venant souvent de jeunes des banlieues se sentant rejetés par la société. À ce propos, il déclare :

« Les politiques et la société ( y compris les plus grands défenseurs de la laïcité) ont du mal à traiter ce trouble, comment le prendre en charge et comment y répondre ? »

« Un observatoire national et Rhône-Alpin de la laïcité a été créé pour être réactif et prendre des mesures concrètes pour faire en sorte que ceux qui se sont battus pour nos libertés aujourd’hui, qu’on puisse dire qu’ils ne se sont pas battus pour rien. »

Belkacem Lounès veut aussi faire connaître à l’opinion publique la position des Franco-Berbères qui est celle d’une totale adhésion au principe de laïcité, qui a toujours fait partie de leurs traditions culturelles.

« On peut dire, sans risque de se tromper, que la laïcité, en tout cas le sécularisme, est inscrit dans la culture berbère, que ce n’est pas quelque chose d’importé ni de nouveau. »

Suite à son discours clair et rationnel, la parole a été donnée à la salle, qui n’a pas montré d’opposition au principe de laïcité. La situation dans les pays d’origine a aussi pris une large place dans le débat.

Conçue comme une loi d’apaisement et de cohésion sociale, la laïcité est aujourd’hui mise à rude épreuve. Saura-t-elle garder son modèle original face à ces nouveaux défis ?

Cette rencontre a eu lieu en présence de Paul Quin adjoint au maire de Mulhouse, chargé des risques urbains, des cultes et édifices cultuels et de Carole Ecoffet représentante de Pierre Freyburger, conseiller municipal.

La soirée s’est terminée dans la convivialité, autour du verre de l’amitié où échanges et discussions se sont prolongés.

Louisa D.

PROCHAINE RENCONTRE

Printemps Berbère 
Conférence-débat avec Ferhat Mehenni 
« Printemps amazigh et identité » 
Séance dédicace livre : « Le siècle identitaire » 
Animation musicale avec Zahir Amyas 
Auberge de jeunesse Mulhouse 
Samedi 26 avril 2014 17h

Contacts : acbmulhouse@aol.com 03 89 43 57 71

Publicités