Arrestation de trois militants du « Mouvement Sur la Voie de 96 »

 
 

Toujours dans le cadre de l’approche sécuritaire du Makhzen contre les militants a IMIDER en protestations pacifiques depuis août 2011 pour défendre leurs droits légitimes, le Kaîd de  « Tinghir » en présence des éléments de la gendarmerie royale et des forces auxiliaires ont attaqué et arrêté arbitrairement trois militants du « Mouvement Sur ​​la Voie de 96 » qui sont:

  • OMAR  MOUJANE : membre du comité de dialogue
  • BRAHIM  EL HMDAOUI
  • ABD  ESSAMAD  MADRI

Au début, des éléments de la gendarmerie royale ont arrêté la voiture transportant les militants et leurs mères et sœurs  dans leur chemin vers le mont « ALBBAN » le Sit-in, et sans avertissement, les gendarmes (centre IMIDER) ont insulté les militants,  puis le Kaîd de « Tinghir » a cassé les fenêtres latérales  de la voiture pour faire sortir les trois militants    brutalement et de manière hystérique, ce qui a causé de blessures dans leur corps à cause de la vitre brisée des  fenêtres , Après qu’il les avoir sortis de la voiture par violence et devant les yeux de leurs mères, ils les battre par coups de pied, les femmes aussi ont été battus et insultées, provoquant l’évanouissement d’une, la sœur  d’un parmi les trois détenus a cassé dans sa main et une autre a été menacée par un pistolet fonctionnel d’un gendarme.

Deux militants ont été transporté par la voiture de la gendarmerie royale, le troisième dans celle du Kaîd de « Tinghir » et leurs visages tachés de sang, ils ont été transféré directement au centre de la gendarmerie royale à Tinghir.

Après propagation de cette nouvelle (l’arrestation arbitraire de militants) entre les villageois d’IMIDER, ces derniers ont manifesté au long de la route nationale N10 jusqu’au pied du Mont ALBBAN et se regroupé dans un assemblé général «AGRAW », en fin, des dizaines de femmes militantes  rejoignent  (dans la nuit pour la première fois) leurs familles (activistes) en Sit-in.

A titre d’information, les éléments de la police judiciaire ont prévenu les membres de la famille de visiter les détenus, sauf qu’ils ont nié au début leurs présence au même endroit.

Nous vous apportons de nouveaux développements !

ALBBAN le 01-03-2014 Mouvement sur la Voie 96

Publicités