A l’initiative de journalistes et d’intellectuels indépendants
 

 
 

 

« Après la réussite de l’action de protestation organisée samedi 1er mars 2014 au cœur de la capitale, et qui appelait à mettre fin à la mascarade du quatrième mandat, et ce, malgré les arrestations arbitraires et humiliantes de citoyens dont le seul tort est d’avoir voulu exprimer leur opinion librement, et à la suite d’un profond débat entre les organisateurs de cette manifestation, Nous annonçons solennellement la naissance du Mouvement « BARAKAT ! » », lit-on dans une communiqué rendu public cet après midi.

02/03/2014 – 15:41 mis a jour le 02/03/2014 – 16:25 parR. Moussaoui
 

 

La société civile commence à s’organiser pour faire barrage au clan de Bouteflika au pouvoir et pour faire chuter tout le régime. « BARAKAT ! », est le mot d’ordre du mouvement qui été créé aujourd’hui pour mener un combat sur le terrain et organiser de grandes manifestations à travers toute l’Algérie.

« Après la réussite de l’action de protestation organisée samedi 1er mars 2014 au cœur de la capitale, et qui appelait à mettre fin à la mascarade du quatrième mandat, et ce, malgré les arrestations arbitraires et humiliantes de citoyens dont le seul tort est d’avoir voulu exprimer leur opinion librement, et à la suite d’un profond débat entre les organisateurs de cette manifestation, Nous annonçons solennellement la naissance du Mouvement « BARAKAT ! » », lit-on dans une communiqué rendu public cet après midi.

Les initiateurs de ce mouvement précisent qu’« il s’agit d’un mouvement citoyen pacifique et autonome qui rejette le quatrième mandat et milite pour l’instauration d’un véritable régime démocratique en Algérie ».

Des actions grandioses sont au programme. Le mouvement veut ratisser large et tenter un soulèvement dans les quatre coins du pays. « Notre stratégie c’est de cibler les grandes villes et éviter les mouvements éparpillés », nous déclaré un journaliste qui a pris part à la réunion de la création de ce mouvement. La tâche la plus dure pour ces activistes est de savoir comment déjouer les infiltrations des services du DRS !

R. Moussaoui

Publicités