Le plus vieux parti d’opposition dilue sa position
FFS : Ni participation, ni soutien et ni boycott

07MARS 2014

15:55

0commentaireLe premier secrétaire national du FFS, Ahmed Betatache

Fin du suspense à la maison FFS. Après plusieurs reports, le Conseil National de ce parti, réuni aujourd’hui en session extraordinaire, a finalement tranché sur sa position vis-à-vis du scrutin d’avril prochain en innovant. 

 N’étant plus en mesure de participer à cette élection en présentant son propre candidat, le FFS, a décidé de ne pas s’inscrire dans la logique du boycott, ni d’apporter son soutien à un quelconque candidat, après la non-candidature de Mouloud Hamrouche.

Et alors que tous les regards, au niveau national et international, sont braqués sur ce scrutin, considéré comme important et décisif pour le pays, le Conseil National de ce parti considère que ce rendez-vous est « un non-évènement ». D’où sa décision de le zapper de son agenda et de ne point s’y impliquer d’une quelconque manière que ce soit.

Publicités