mercredi 12 mars 2014

Tizi Wezzu Manifestation des étudiants contre la mascarade électorale du 17 avril

 

 

 

Tizi Wezzu

 

 

 

Ces manifestants ont déployé des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Rendez-nous l’Algérie », « Système dégage, Jeunesse s’engage », et autres slogans hostiles à la dictature instaurée par Bouteflika et sa bande. « Le système despotique doit disparaitre.

12/03/2014 – 17:59 mis a jour le 12/03/2014 – 20:49 par Amenay A

 


Les étudiants de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Wezzu, sont encore une fois descendu dans la rue pour crier leur ras-le-bol face au régime dictatorial d’Alger. Ils étaient des milliers à se rassembler, aujourd’hui 12 mars, devant le portail principal de l’université Hasnaoua. Regroupés autour du Mouvement Protestataire des Etudiants Démocratique (MPED), les manifestants ont scandés à gorge déployée des slogans demandant le départ du régime.
Ces manifestants ont déployé des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Rendez-nous l’Algérie », « Système dégage, Jeunesse s’engage », et autres slogans hostiles à la dictature instaurée par Bouteflika et sa bande. « Le système despotique doit disparaitre.
Les tenants du pouvoir en Algérie, organisés en bande de malfaiteurs, doivent tous répondre de leurs actes de haute trahison envers le peuple. Ils ont dilapidé les ressources naturelles, insulté le peuple, diabolisé les opposants. Satan n’aurait pas fait mieux ! » peste un jeune étudiant de l’université de Tizi Wezzu.
Les forces de police algérienne, spécialisées dans la répression des manifestations pacifiques se sont postées en face de l’université. Ayant la peur au ventre, ceux-ci n’ont pas pu intervenir.
Notons que le mouvement contre la mascarade annoncée des élections du 17 avril prochain ne cesse de prendre de l’ampleur ces derniers jours. « Une chose est sûre, la Kabylie n’est pas du tout concernée par ce simulacre électoral » nous dira un militant du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie.
Amenay A

Publicités