Pourquoi l’Euro a flambé en Algérie ?

Saïd F. pour Tamurt.info

« Je n’ai jamais vu une telle demande depuis que j’exerce ce métier depuis 15 ans », nous a révélé un homme qui échange les devises au Square d’Alger. D’ailleurs, un Euro a coûté ce matin 156 dinars. C’est du jamais vu.

18/03/2014 – 11:23 mis a jour le 18/03/2014 – 12:33 par Saïd F.

 

Depuis un mois, la devise, notamment l’Euro, se fait de plus en plus rare en Algérie. Les personnes qui changent les devises dans les rues, plus spécialement à Alger centre, affirment qu’une très forte demande a été enregistrée ces derniers jours.
Les clients, (les décideurs bien entendu), dont des anciens ministres, des politiciens, des hauts gradés de l’armée, les barons de la drogue et de la cocaïne,….ont commencé à évacuer leur richesse vers des banques étrangères.

« Je n’ai jamais vu une telle demande depuis que j’exerce ce métier depuis 15 ans », nous a révélé un homme qui échange les devises au Square d’Alger. D’ailleurs, un Euro a coûté ce matin 156 dinars. C’est du jamais vu.
Les banques parallèles ont absorbé toute la monnaie en devise disponible sur le marché national.

« Les véritables clients ne s’affichent pas. Ils envoient des intermédiaires pour éviter d’être reconnus, car ils sont tous des personnalités qui occupent des postes importants dans l’échiquier du régime. Les milliardaires transfèrent leurs fortunes vers l’étranger pour des raisons que j’ignore », nous a fait savoir un « échangeur » de billet à Alger.

La destination des devises échangées reste inconnue pour le moment. « Depuis la chute de certains régime arabes, nos milliardaires évitent de placer leur argent dans les banques Suisse ou Européennes. Ils ont opté pour des paradis fiscaux d’Asie. Je pense que les personnes qui ont amassé des fortunes en Algérie ont peur d’un changement de clans au pouvoir », nous a expliqué un « banquier » en plein air à Alger centre !

Saïd F.

Publicités