jeudi 20 mars 2014

Meeting du RCD et du Hamas demain à Alger

 

 

 

Pour réclamer la chute du régime

 

 

 

Le RCD va animer ce meeting avec les leaders du Hamas, premier ennemi de l’Amazighité. C’est une première. Même le FFS n’a pas osé aller aussi loin avec les ennemis de la Kabylie.
20/03/2014 – 12:09 mis a jour le 20/03/2014 – 13:36 par Saïd F.
 


« La Coordination nationale des partis et personnalités politiques pour le boycott des élections présidentielles du 17 avril 2014 appelle à un meeting populaire pour le vendredi 21 mars 2014 à 15h00 à la salle Harcha-Hassen à Alger », lit-on sur le site officiel du RCD qui appelle à une mobilisation en masse pour s’opposer au quatrième mandat de Bouteflika. Le meeting, pour rappel, a été autorisé par le pouvoir.
Le RCD va animer ce meeting avec les leaders du Hamas, premier ennemi de l’Amazighité. C’est une première. Même le FFS n’a pas osé aller aussi loin avec les ennemis de la Kabylie.
On se demande quelle sera la réaction des militants du Hamas et ceux du RCD. Les premiers cités sont connus pour leur slogans « Oulah Ouakbar et Djazaïr Dowla Islmaiya » (Dieu est grand et l’Algérie Etat islamique) et le second « Anwa Wigui D’Imazighen » (Nous sommes un peuple Amazigh). Entre le « Salam Alikoum » des arabes et « Azul Fell-awen » du parti kabyle, que les leaders vont certainement prononcer, demain à Alger, pour commencer leurs discours, il y a deux mondes tout à fait distincts !
Le Hamas, un parti islamiste radical et surtout raciste en vers les Kabyles, a cautionné le gouvernement de Bouteflika depuis 1999 et celui de Zeroual. Comment peut-il, aujourd’hui, 15 ans après, se tailler le costume d’un parti opposant au régime ? Son alliance avec le RCD est plus que paradoxal.
Ce que les Kabyles n’ont pas cessé de dénoncer depuis l’alliance du FFS avec le FIS en 1996 vient d’être refait par le………RCD. C’est l’échec recommencé.
Pour l’histoire, lors des évènements de Kabylie, lorsque les jeunes de cette région tombaient sous les balles assassines de la gendarmerie, le parti du Hamas, par la voix de son président de l’époque Mahfoud Nahnah, avait déclarait que « les deux blessés en Palestine par l’armée israélienne sont plus important que ces Kabyles mécréants ».
Le jour de l’enterrement de Matoub Lounès, le parti du Hamas avait exprimé sa profonde satisfaction de voir le Rebel « enterré en dehors d’un cimetière musulman » !
Dernièrement, l’actuel président du Hamas, Mokri, a déclaré que seule la Chariya (la loi islamique) pourra sauver son Algérie !
Les militants du RCD sont-ils dupes à se point pour pactiser avec le diable ? Tout est possible !
Saïd F.

Publicités