Il y a 52 ans, la guerre d’Algérie prenait fin après plus de sept ans de conflit grâce aux accords d’Évian qui instaurèrent un cessez-le-feu le 19 Mars 1962.

C’est à Évian, alors que la violence entre les deux parties est à son comble, que Krim Belkacem, ministre des Affaires étrangères du gouvernement provisoire de la République algérienne et représentant du Front de libération nationale (FLN), et Louis Joxe, ministre français des Affaires algériennes ont signé un accord de paix rendant son indépendance à l’Algérie.

Les accords d’Évian instaurent le 19 mars 1962 un cessez-le-feu mettant fin à la guerre d’Algérie, après presque huit ans de guerre entre l’Algérie et la France. Les accords prévoyaient l’organisation d’un referendum devant aboutir à la reconnaissance de l’État algérien. Le référendum sera approuvé à 90,7% par les français.Cependant, malgré l’indépendance algérienne, les violences ne se sont pas pour autant arrêtées.

Le 3 Juillet 1962, l’Algérie est proclamée république indépendante. Ces accords mettent fin à plus de sept années de guerres qui firent des centaines de milliers de victimes françaises et algériennes, marquant à jamais un tournant dans les rapports entre les deux pays.

Publicités