Les étudiants Algériens ont dénoncé la dictature de Bouteflika

Le consul général d’Algérie, à Paris, pris à partie à la Sorbonne

Saïd F. pour Tamurt.info

Les jeunes algériens n’ont pas caché leur colère et surtout leur indignation de ce que le régime dictatorial et raciste d’Alger fait subir à son peuple.
Rachid Ouali, qui a subi certainement un des pires moments de sa vie, a été humilié et certains étudiants l’ont même insulté.

22/03/2014 – 16:28 mis a jour le 22/03/2014 – 17:12 par Saïd F.

 

Le représentant diplomatique Algérien à Paris, Rachid Ouali, en sa qualité de consul général dans la capitale Française, a vécu un après-midi qu’il n’oubliera pas de si tôt jeudi dernier à l’université de la Sorbonne.
Venu pour assister à une conférence qui portait sur le thème « « Algérie horizon 2030 », les étudiants Algériens et Kabyles de cette fameuse université ont pris à partie le consul Algérien.
Il a été hué dès son apparition, devant la présence d’autres chancellerie et d’autres représentants diplomatiques des autres pays européens.

Les jeunes algériens n’ont pas caché leur colère et surtout leur indignation de ce que le régime dictatorial et raciste d’Alger fait subir à son peuple.
Rachid Ouali, qui a subi certainement un des pires moments de sa vie, a été humilié et certains étudiants l’ont même insulté. « Vous tous des Harkis », lui ont lancé à la figure et en chœur les étudiants Algériens.
Cet incident a perturbé la conférence et le consul général Algérien à Paris a été contraint de quitter les lieux, selon des étudiants présents sur les lieux.

« On a fait savoir au Consul Algérien que le régime qu’il représente est similaire aux autorités coloniales Françaises d’avant 1962 », ajouta notre interlocuteur.
« On a honte de vous et vous ne nous représentez pas car vous ne reconnaissez pas notre identité »,avait lancé une étudiante Kabyle à Rachid Ouali.

Saïd F.

Publicités