Entrevue avec Rachid Bandou, candidat du Parti Québécois

 

Share

Rachid Bandou, militant connu de notre communauté se présente dans la circonscription de Ville Saint-Laurent comme candidat du Parti Québécois aux élections du 7 avril prochain. Nous l’avons rencontré et lui avons posé quelques questions.

T. Ould-Hamouda (Kabyle.com) : M. Bandou, pourquoi avoir choisi le Parti québécois ?

Rachid Bandou : Mes propres valeurs calquent sur celles véhiculées pa le Parti québécois (défense de la langue, identité, souveraineté, laicité et autres valeurs sociales).

K.C : Ces élections s’annoncent serrées, Pensez-vous que le Parti québécois a une chance de gagner ? Si oui,onnez-nous quelques raisons? 

R.B : Oui, il y a de fortes chances de remporter la majorité, non seulement parceque la peiade de candidats et de candidates sont issus de divers horizons et donc représentatifs de la société, mais en plus la plateforme électorale ne fait pas dans le recyclage mais propose aux électeurs un programme quui fera du Québec une société prospère.

K.C : Que pensez-vous du Parti Liberal

R.B :  Le chef du Parti Liberal, M. Couillard, ne fait que recycler le programme de son predecesseur. Il faut se rappeler  non seulement que la corruption a regne en ma[itre  sous le gouvernement liberal mais nous avions egalement vecu la plus grosse crise sociale que le Quebec n a jamais traverse (crise etudiatine).

Le gouvernement de l’époque a non seulement refusé le dialogue avec les étudiants mais il s est également opposé 18 mois durant à la commission d’enquête (actuelle commission Charbonneau proposée par notre Parti).

K.C : La charte de la Laïcité influera-t-elle ou non sur le choix des électeurs ?

R.B :  Tout le débat sur la charte des valeurs et de la Laïcité a curieusement été ghetoïsé à Montréal fortement peuplée par l’immigration tout en excluant le reste du Québec majoritairement acquis au projet. Les opposants à la Charte ont, durant tout le débat, brandi le spectre de la peur pour faire croire à certains immigrants que la Laïcité est contre la liberté de  religion alors que c’est faux.

En effet, l’histoire de l’humanité nous apprend que c’est l’un  des trois Papes, d’origine berbère, Gélas 1er  qui instaura même la fête de la Saint-Valentin et qui a formulé pour la première fois l’idée de la Laïcité et donc, de ce qu’allait devenir l’Occident laïc d’aujourdh’hui.

K.C : Quelle est donc votre mission à Ville St-Laurent ?

R.B : Ma mission est d’aller expliquer notre plateforme aux électeurs de St-Laurent, l’une des circonscriptions des plus multiethniques de Montréal. Une plateforme axée certes sur l’économie mais également sur l’intégration des immigrants qui passe par l’emploi, par la reconnaissance  des diplômes, des logements abordables et sociaux, faciliter les soins de santé aux personnes âgées et vulnérables, sans oublier l’élargissement de la loi 101, francisation, aux secteurs de PME qui emploient un très grand nombre d’immigrants Nord-africains qui voient souvent les portes d’accès fermées en raison de l’exigence exagérée de la connaissance de la langue anglaise.

K.C : Votre mot de la fin M. Bandou ?

R.B : Je lance un appel aux communautés culturelles, Kabyle y compris, d’aller  poser un acte de citoyenneté en allant voter le 7 avril 2014.

« Si on ne s’occupe pas de Politique, c’est la Politique qui s’occupera de Nous ».

Entrevue réalisée le 22 mars 2014 par Tassadit Ould-Hamouda, –  Kabyle.com – Montréal – Canada

Publicités