Rif / Ilyas El-Omari est-il derrière le dossier d’Al-Massae contre Al-Khattabi?

Rif / Ilyas El-Omari est-il derrière le dossier d'Al-Massae contre Al-Khattabi?

 

mercredi 26 mars 2014
Rif / Ilyas El-Omari est-il derrière le dossier d’Al-Massae contre Al-Khattabi?
Rif / Ilyas El-Omari est-il derrière le dossier d’Al-Massae contre Al-Khattabi?

26/03/2014 – 18:13
Le quotidien marocain arabophone Al-Massae a publié un dossier sous
le thème « L’autre visage de l’émir Mohamed Abdelkarim Al-Khattabi » dans
son numéro 2327, le 20 mars 2014. Le dossier constitue globalement un
ensemble de rumeurs contre la mémoire du président de la république du
Rif « Mulay Muhand », et contre l’Histoire collective des rifains en
général.« Al-Khattabi utilisait les gazs toxiques contre les soldats
espagnols et français », « quand les rifains brulaient la propre maison
d’Al-Khattabi », « le pauvre journaliste chez les espagnols » …etc.
Tels sont certains titres des articles publiés dans ce dossier du
quotidien amazighophobe.

Abdelkrim El Khattabi au tribunal au Maroc, après avoir été capturé par les Espagnols à la fin de la guerre du Rif en 1926 (PH/DR)

Abdelkrim El Khattabi au tribunal au Maroc, après avoir été
capturé par les Espagnols à la fin de la guerre du Rif en 1926 (PH/DR)

Opinion : lyas El-Omari est-il derrière le dossier d’Al-Massae contre Al-Khattabi?

par El Azrak Fikri (fikri2959@yahoo.fr)

Le quotidien marocain arabophone Al-Massae a publié un dossier
sous le thème « L’autre visage de l’émir Mohamed Abdelkarim Al-Khattabi »
dans son numéro 2327, le 20 mars 2014. Le dossier constitue globalement
un ensemble de rumeurs contre la mémoire du président de la république
du Rif « Mulay Muhand », et contre l’Histoire collective des rifains en
général.

« Al-Khattabi utilisait les gazs toxiques contre les soldats
espagnols et français », « quand les rifains brulaient la propre maison
d’Al-Khattabi », « le pauvre journaliste chez les espagnols » …etc.
Tels sont certains titres des articles publiés dans ce dossier du
quotidien amazighophobe. Le journal est la propriété du scénariste et
réalisateur Mohamed EL Asli, très connu dans les affaires de trafic des
devises et de l’immigration clandestine des syriens (l’immigration qui
était dans le cadre d’arabiser et d’islamiser les zones qui gardent
encore leur amazighité, une action mise en place bien avant la
révolution syriene).

Ce dossier de presse a complètement pour le bût de détruire
l’image de Mohand Abdelkarim Al-Khattabi, marquée par l’or et le sang de
la dignité. Il est un poison, contre tous ceux qui croient a la
libération, dans une époque historique où les rifains marchent dans le
chemin de l’indépendance, et désirent réaliser ce projet politique
commencé dans les années vingt du siècle dernier par Al-Khattabi
lui-même.

Alors, qui est derrière ce poison des services secrets marocains
qui veulent tuer l’esprit de la résistance rifaine? et qui le premier
bénéficiaire de la destruction du chemin de la libération déjà tracé
par Abdelkarim Al-Khattabi?

On sait bien que la plus grosse tête des services secrets
marocains qui s’occupe de la cause du Rif est « Ilyas El-Omari » eton sait
aussi qu’il est arrivé au pouvoir sur le dos du Rif, notamment sur le
dossier des gazs toxiques. Or, l’homme est maintenant menacé de perdre
son poste au pouvoir après que certains mobilisations des rifains
remettent à l’ordre du jour cette question et remettent en cause les
thèses établies.

N’oublions pas aussi que cet homme, El-Omari, était derrière une
série d’interviews réalisés par ce quotidien même avec Aïcha
Al-Khattabi, la fille de Mohamed Abdelkarim Al-Khattabi, en 2009 (durant
le mois de ramadan), ou elle déclarait une série des proclamations où
elle transmettaient la vision du régime marocain à propos de la causes
du Rif, le rapatriement de la dépouille d’Al-Khattabi, l’équité et
réconciliation, la relation entre le Rif et la monarchie…etc; et
surtout où elle critiquait tous les rifains qui réclament certains
droits. Elle était dans ses déclarations la fidèle porte-parole du
Makhzan ! Le pire, est qu’elle disait dans ce même contexte d’interview
que « l’appel à l’autonomie du Rif est une parole vide ! », elle dont le
père avait défié trois Etats, dont deux puissances internationales : la
France et l’Espagne, pour la liberté du Rif…

Il n’y a pas de doute que l’homme des mauvais services d’El-Himma,
Ilyas El-Omari, a une grande relation avec ce quotidien. C’est lui qui
était derrière tout ce qui a été publié dans ce journal contre le Rif.
Cela signifie que c’est lui qui est derrière ce dossier contre la
mémoire d’Al-Khattabi et contre notre histoire collective, parce que
c’est lui tire un profit personnel de tout ce qui passe contre le Rif et
les droits des Rifains et cela est une chose connue de tous !

Publicités