dimanche 20 avril 2014

La marche du 20 avril réprimée à Tizi-Ouzou

 

La marche du 20 avril réprimée à Tizi-Ouzou

Ils étaient environs plus de 10.000 marcheurs arrivés sur le lieu du rendez-vous devant le portail de l’université de Tizi-Ouzou.

Hommes et femmes influaient de partout pour participer à la marche. Mais dès le premier rassemblement la police a commencé à violenter les premières personnes qui tentaient d’organiser le premier carré de la marche.

Au environ de 11h30, les CRS lancent des jets de pierres pour dissuader les marcheurs de progresser. La riposte citoyenne kabyle attendue intervient très vite : les affrontements sont musclés.

Les marcheurs parviennent en fin de compte à battre le premier cordon de sécurité de la CRS qui bat en retraite, se replie jusqu’au la hauteur du stade.

C’est alors que des ces centaine de CRS arrivent en renfort, et cette fois-ci c’est avec les gaz lacrymogène qu’ils arrivent à faire reculer les marcheurs.

A l’heure actuelle il y a beaucoup d’arrestations et de blessés, les affrontements continuent entre la CRS et les marcheurs du coté de l’université de Tizi-Ouzou.

C’est la première fois dans l’histoire de la Kabylie que la marche du 20 avril est réprimée.

Askil TOUZENE pour Kabyle.com Kabylie

Publicités