24/04/2014 – 00:52 par SIWEL – Agence kabyle d’information
 

 

LONDRES (SIWEL) — Selon le quotidien londonien Al Quds Al Arabi, citant une source diplomatique française, le gouvernement français, aurait notifié au président « réélu », Abdelaziz Bouteflika, le devoir de mettre rapidement en procédure, la création du poste de vice-président, qui devra se charger des missions courantes, pendant que le président se consacre à ses soins.

La France serait en train de finaliser la création d’un poste de vice-président en Algérie.
Selon la même source, Paris aurait désigné pour ce poste, Abdelmalek Sellal, qui a été le porte-voix du président malade, durant la « campagne électorale ». 

Le journal londonien a avancé également que la France craignant une chute du pouvoir en Algérie en cas de vacance subite du poste de président, vu l’état de santé très dégradé de Bouteflika, « voudrait s’assurer une relève de forme », qui éviterait l’effilochement du pays, lequel donne des signes de fragilité, vu qu’il est proie à des conflits ethniques sanglants dans son sud et en Kabylie, ce qui reviendrait à « embraser toute la région ouest-méditerranéenne et à perturber les ravitaillement en gaz naturel de l’Europe ». 

SIWEL 232306 AVR 14 

Publicités