ula Oumalou L’entreprise Soummam veut construire une grande mosquée à Illo Ihamziyen
ula Oumalou L’entreprise Soummam veut construire une grande mosquée à Illo Ihamziyen

 

jeudi 29 mai 2014

ula Oumalou L’entreprise Soummam veut construire une grande mosquée à
Illo
Ihamziyen
ula Oumalou
L’entreprise Soummam veut construire une grande mosquée à
Saïd F. pour Tamurt.info

Une simple sollicitation d’une poignée de vieux fidèles leur a permis d’avoir une somme aussi considérable, alors que le village est dépourvu d’infrastructures de base telle qu’une unité de soin. Les démarches administratives pour la construction de ce lieu de culte que tout le monde estime inutile ont été faites en un temps record. Les autorités locales ont facilité la tâche pour les initiateurs de ce projet. _CS_SANS_GLOSSAIRE
29/05/2014 – 00:30 mis a jour le 29/05/2014 – 00:01 par Saïd F.
facebook googleplus google live myspace printer twitter
Une somme de 630 millions de centimes a été débloquée par l’entreprise Soummam, spécialisée dans la fabrication de produits laitiers, pour la construction d’une grande mosquée au village Ihamziyen, dans la localité d’Illoula Oumalou, 65 km vers le sud-est de Tizi Wezzu. La nouvelle a surpris tous les habitants de la région, et plus particulièrement les jeunes d’Ihamziyen.
Une simple sollicitation d’une poignée de vieux fidèles leur a permis d’avoir une somme aussi considérable, alors que le village est dépourvu d’infrastructures de base telle qu’une unité de soin. Les démarches administratives pour la construction de ce lieu de culte que tout le monde estime inutile ont été faites en un temps record. Les autorités locales ont facilité la tâche pour les initiateurs de ce projet.
La construction de grandes mosquées dans un style orientaliste est une stratégie utilisée par le régime afin de faire basculer les jeunes de la Kabylie vers l’islamisme radical. Ihamziyen est la prochaine cible de ce plan machiavélique et le choix de ce village n’est guère fortuit. Il s’agit d’abord de la région du président de l’ANAVAD, Ferhat Mhenni, mais aussi le village qui organise chaque année la fête de la robe Kabyle. D’ailleurs les jeunes de ce village de la haute Kabylie financent eux même toutes les activités culturelles qu’ils organisent et n’ont jamais bénéficié de la moindre aide ni subvention de personne.
« Que va-t-on faire avec cette mosquée ? Elle ne sert qu’à la formation de futurs salafistes et à la division de notre village, alors qu’on a vécu des siècles dans la tranquillité et l’harmonie », nous a signifié un villageois d’Ihamziyen. « Notre principale soucis est d’améliorer notre quotidien. Regardez, nous avons installé une conduite pour le captage d’eau potable en haut de la montagne avec nos propres moyens. C’est ce genre d’initiative qu’il faut financer pas des mosquées de la discorde » ajouta un autre village avec un air stupéfait.
Saïd F.

Publicités