Contribution de Belaïd Meziani à la CNK

Belaïd Meziani, Ancien cadre de MAK France. Commissaire générale à la culture de l’ONG France India Kabylie

« Nous devons être capables de faire des compromis politiques …. Prenons le temps de nous connaitre, travailler ensemble et surtout autour de points convergents. Notre objectif, je le souhaite est la protection, la promotion et l’instauration d’une autorité kabyle élue par une assemblée constituante issue des comités de villages, du monde universitaire et de l’immigration kabyle ».

07/11/2014 – 12:00 mis a jour le 05/11/2014 – 22:08 parBelaid Meziani

 

Bonjour mes frères et sœurs,

Merci d’avoir pensé à moi et excusez moi si mon silence a causé du tord à notre famille et donc notre Kabylie.

Nous devons être capables de faire des compromis politiques …. Prenons le temps de nous connaitre, travailler ensemble et surtout autour de points convergents. Notre objectif, je le souhaite est la protection, la promotion et l’instauration d’une autorité kabyle élue par une assemblée constituante issue des comités de villages, du monde universitaire et de l’immigration kabyle.

Je vous propose le principe du 1/3 : le premier représente les comités de villages le second représente le monde universitaire et le troisième l’immigration kabyle. J’entends par la l’immigration à l’extérieur de l’Algérie sans oublier ceux qui vivent en Algérie mais à l’extérieur de la Kabylie.
Pour notre première mission, elle doit être le rassemblement National Kabyle, c’est la priorité. Rien ne pourra se réaliser si nous ne travaillons pas la main dans la main. L’expérience nous a montré que le peuple kabyle refuse les divisions et le Zaimizme.

Notre but ultime est de tracer les grandes lignes du rassemblement consistant à créer les instruments dans lequel l’intérêt général l’emporte sur l’intérêt partisan ou personnel, et opter pour le pluralisme politique.
Devons-nous continuer, nous, les hommes à être les tuteurs de nos mères, de nos épouses, de nos filles ??
L’avenir de notre Kabylie est lié à la réponse qu’on donne à cette question …
La réponse est définitivement non car, dans notre histoire ancienne et récente, notre société a toujours évolué dans une harmonie et un respect total.

A toutes ces femmes qui subissent le dictat de l’homme, votre souffrance est la mienne, votre combat est le mien…
Je rêve d’une Kabylie belle, rebelle, joyeuse et ouverte où la femme Kabyle sera l’égale de l’homme Kabyle.

Je vous invite à participer, encourager le travail de la terre. L’environnement fait parti de notre identité. La prévention est la meilleure protection. Un plan Marschal doit être tracé et défini pour faire face aux différentes menaces que notre Kabylie subit chaque année.

La citoyenneté n’est pas un vain mot mais c’est notre raison d’être. Grace à l’université et notre immigration nous pourrons développer des start-up et prendre le train du 21eme siècle. Nous savons tous que notre immigration c’est notre puits de pétrole. Avec son concours et la création d’une agence d’assurance kabyle avec un statut de coopérative, nous pourrons financer des projets en Kabylie ou financer des bourses pour des étudiants en fonction des besoins de notre Kabylie.

Un service civil volontaire doit être encouragé durant les périodes estivales.
Un collège de gouvernance doit être designé et qui rendra compte chaque année assemblée constituante.
Enfin pour la question de l’éducation citoyenne nous devons inventer de nouvelles pratiques comme des journées de solidarités, des journées de préventions sanitaires, la journée de l’immigration. Sans oublier tisser des liens avec d’autres peuples. N’oublions jamais de continuez le combat de nos alleux, « Mulac tamazight ulac ulac ».
Construisons l’union amazigh pour la gloire de l’Afrique du nord. La solidarité méditerranéenne est des piliers de nos relations.
J’espère que ma contribution sera utile pour notre peuple et notre Kabylie.
Fraternellement,

Belaid Ait meziani,
Co fondateur du web radio : RADIO IDURAR
Ancien cadre de MAK France.
Commissaire générale à la culture de l’ONG France India Kabylie
Vive la Kabylie

Publicités