Après avoir constaté que les médias du monde en général et ceux de l’Algérie en particulier ont tourné le dos à la Kabylie et son combat libérateur pour apporter leur soutien à ses oppresseurs, en l’occurrence l’Etat algérien et ses institutions, le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) a introduit une demande de financement d’une TV kabyle (accompagnée d’un projet détaillé de création de ce média lourd) auprès d’une ONG américaine spécialisée dans les financements pour les TV des peuples sans Etats dans le monde.

31/12/2014 – 12:30 mis a jour le 31/12/2014 – 01:52 par La Rédaction

 

Cette ONG tend à aider les peuples à agir sur leurs destins par leurs propres institutions dans le cadre d’un combat politique et pacifique conformément au droit international et les Droits Humains.

Les Dirigeants du MAK ont évalué le vide médiatique en Kabylie pour agir de façon efficace afin de conscientiser le peuple par des relais d’opinion modernes qui n’est autre qu’une TV kabyle avec des journalistes patriotes kabyles en vue de parer aux campagnes anti-kabyles menées par les médias lourds de l’Etat algérien et ses pseudo-TV privées telles que Echourouq, Ennahar, El Magharabia … financés par des pétrodollars et les « gazodollars »… pour sévir contre la Kabylie

L’ONG américaine en question a accepté d’étudier le dossier de la TV kabyle dans la perspective de la financer pour la Kabylie et cette initiative du MAK est avant tout un acte militant pour la démocratie et le droit de savoir et le devoir d’informer du peuple kabyle dans le cadre des règles d’étique du journalisme moderne contrairement aux autres médias qui s’attaquent sans fondements à la Kabylie en raisons des accointances qui opaquement entretenues avec les cercles de l’Eta-pouvoir algérien dans plusieurs domaines d’intérêts mercantiles et bassement matériels…

Par ailleurs, les groupes de pression qui agissent contre la diplomatie kabyle dans la diaspora et ceux qui sévissent en Algérie pour entraver l’action politique du MAK en Algérie sont les mêmes faces d’une seule médaille dont le dessein est la destruction de la Kabylie reste leur objectif l’unique.

La cause kabyle gagne en audience auprès des humanistes internationaux, en dépit de toutes les entraves dressées par l’Etat algérien et les relais de son régime sur la route de l’Histoire qui ne peut qu’aller de l’avant quelles que se soient les pressions et les pratiques de violation des libertés et des droits du peuple kabyle par le droit de la force au détriment de la force du droit.

Publicités