Tamurt.info publie les contributions de ses lecteurs en l’état et le contenu de la présente publication n’engage que l’auteur.

15/01/2015 – 20:00 mis a jour le 16/01/2015 – 13:41 par Mohamed Benarous

 Tamurt.info publie les contributions de ses lecteurs en l’état et le contenu de la présente publication n’engage que l’auteur.

Comment dire, par quoi commencer, simplement une honte qui m’habite et un écœurement qui me hante. Mais que faites vous en France ? J’écoutais récemment un sujet délicat sur la chaîne communautaire Berber TV, une chaîne installé en France, à Montreuil. Pris de fils en aiguille, je naviguais dans un passé révolu par les dire et accusations d’ancien « indigène ». Je n’osais pas croire mes propres oreilles, j’entendais des choses nauséabondes, des plaignants et des plaignantes, parlant d’une lutte de libération connu certainement et uniquement dans l’imaginaire collectif Algérien, et par des faits sporadiques d’ici et de là. Je confirme même si je suis né longtemps après, ce que j’estime comme une erreur historique, et je me porte témoin devant l’humanité qu’aucune guerre n’est propre, qu’il y a forcément des infamies, des turpitudes, et des compromissions. Sur ce dernier point, même en temps de paix, il y en a, je le constate chaque jours en Kabylie, et je n’ai nul besoin d’avoir fait ou vécu la guerre pour dire que les traîtres et hypocrites n’ont aucun honneur. Sans épiloguer sur les félons qui participent chaque jours à l’arabisation de ma Kabylie, je vais apporter ma réflexion et mon étude sur la duplicité et de la perversité de ces Algériens pouvant s’exprimer aussi bien en Arabe et surtout en Kabyle. Ainsi, durant l’émission de télévision, des participants expliqués devant les cameras le mal que les « aghumier », les français, avaient fait durant la guerre dans les départements Français d’Algérie. Certes, il y a eu des exactions de part et d’autres, on ne peut oublier les massacres de villageois par le FLN et ses attentats lâches et aveugle mais aussi, on ne peut omettre de dire et de dénoncer les crimes commis par les Français, c’était une guerre, plutôt la guerre, la dernière guerre qui permis aux peuples nord africains de se libérer de la joug Française. Je ne cesserai de rappeler que pour nous Kabyle, notre lutte commença des 1857. Lors de l’émission, une femme Kabyle, pleurnicher sur les méfaits fait par la France durant cette période, à en croire ses mots, la France était Satan, un démon et le peuple autochtone était des anges, des innocents. Voilà un des fardeaux de notre Kabylie, une personne pleutre, qui parle pour exister croyant ses mots pour vérité et ses maux pour une généralité. Je redis, une guerre n’est jamais saine, il y a forcement des événements tragiques, humiliants et rageant, il faut passer, une fois la paix signé, d’autant plus que le nouveau pays nommé Algérie fut grande gagnante. En effet, bien plus d’avoir donner le Sahara et les territoires marocain, la France finança, d’après les historiens, le gouvernement Algérien, l’armée de libération Algérienne après le 5 juillet 1962 et ses structures. Je reviens sur ce que je trouve pathétique, est ce par ignorance ou arrogance que cette personne, certainement représentatif et à l’image des Algériens, oublie de dire et de parler du génocide de près de 100 000 harkis en Algérie et l’exode de plus d’un million de français installé en Algérie depuis plusieurs générations. Certain diront qu’ils n’était pas chez eux, mais voyons, une conquête se fait ainsi, avec le temps, la Corse, le pays Basque, l’Alsace, la Bretagne sont devenus Français. Je rebondit sur le fait de l’argument que les descendants des colons n’était pas nord africain, je retoque également que les descendants des banu hilal ou autres ne sont en rien des nord africain. Alors je me pose la question, pourquoi accepter la médiocrité venu de la péninsule arabique et refuser celle arrivé de l’autre coté de la méditerranée, cela m’échappe, et pourtant cette dernière nous a apporter tant, et pas uniquement des toilettes Turque pour les Ottomans et le Coran pour les arabisants. Nous aurions pu accepter uniquement le livre sacré, mais nous savons que Okba nous a conquis, en parti, avec le glaive … Je reviens sur la pleurnicheuse de Berber TV, elle se plaint de la France et du mal qu’elle représente, alors que faite vous en France, pourquoi n’êtes vous pas restée en Kabylie ou Algérie. Avez-vous un honneur, une fierté, je suppose que non, sinon vous ne parleriez pas ainsi. Vous l’indigne qui crache dans la soupe, qui fait pitié, plus de cinquante ans après une indépendance, vous compter encore sur la France pour vous nourrir, vous soigner. Que faite vous chez l’ancien occupant. Je connais la réponse, vous allez dire, que cela n’est pas la même époque. Comme d’habitude vous regarder vos intérêts, et sans estime de vous même vous dégueuler sur un passé en France, et vous n’oser lever la langue dans votre propre pays l’Algérie. Décidément la France est trop tolérante et laxiste avec les parasites. Mon autre idée est de démontrer qu’il y a forcement autre chose qui rumine dans la tête de ces fourbes. Depuis plus de 50 ans, l’Algérie n’a trop rien fait est accuse toujours la France d’être responsable de ses lacunes et incompétences. Il ne faut pas oublier que la France n’est resté que cent cinq ans en Kabylie (1857/1962) et cent trente deux ans à Alger. (1930/1962) et surtout qu’en espace de 10 ans de présence dans l’algérois, la France avait déjà construit école, hôpitaux et structures, choses qu’Alger, depuis 1962 n’a pas fait, sauf islamiser. Pire encore, depuis l’indépendance, une régression flagrante qu’elle soit intellectuelle, morale ou social ne cesse de croître, le danger va crescendo. Ainsi, sans vouloir tourner au tour du pot, les personnes qui ne cesse de parler de la pseudo lutte de libération ont forcement de regrets et des remords, et se lamente sur la nostalgie d’une France présente sur leur terre apportant savoir, culture, et progrès. J’ajoute, ce qui me choque le plus, n’est ni plus ni moins la présence d’assassins, de criminel du FLN en France, préfèrent rester ou migrer en France que de vivre dans le pays qu’ils ont défendu. Ils n’ont pas tout perdu, bien au contraire , ils ont tous gagner, ils dispose d’une pension de moudjahidin et vivent en toute sécurité et tranquillité en France et pour certains depuis plus de cinquante ans. Ceci étant, la guerre d’Algérie a fait officiellement 1,5 millions de morts émanant des livres scolaires et des propos étatiques qui ne sont que bêtise et mensonges, un simple calcul mental suffit peut détruire ce chiffre farfelu. En faite, il y aurait en tout prés de 400 000 morts.
Des milliers d’innocents ce sont fait tuer pour rien, par jalousie simple, par frustration, ou autre mensonges, des Kabyles se sont fait égorger par d’autres Kabyles, des crimes restés impuni. Et le plus grave, ces égorgeurs et menteurs se sont accaparés les biens de leur victimes, encore aujourd’hui leur descendant profite du crime. Je crois bien que les meurtres commis par les Algériens et Kabyles sont plus monstrueux et plus sadiques que ceux commis pas la France dans ses départements, alors arrêter vos gémissements télévisuel et assumer votre ignorance. Ce qui m’émeus le plus, cette couard, là je vais dire ce sont ces plaintifs qui baissent la tète et ne disent rien sur le génocide étatique et islamique depuis 1962 et surtout durant cette fameuse décennie noir. Pourquoi ne rien dire à ce sujet, simplement de peur d’être condamner en Algérie pour apologie ou dénonciation, alors pourquoi gesticuler encore en France plus de cinquante ans après une indépendance. Sans nul doute l’impunité totale du négationnisme toléré et accepté par la France.
Que fait cette France pour condamner cette chaîne de TV, propagandiste d’Alger, qui participe a une division des Français, a monter les uns contre les autres ; les descendants des harkis, du FLN, du MNA, des colons … Bien sûr, nous savons tous que cette chaîne est un outil, hors de frontières algérienne, pour endoctriner les 2,5 millions de kabyles présent en France, mais entre apologie et négationnisme, Berber TV est au service de l’Algérie. Le plus ridicule, c’est de voir tout ces ministres, députés, sénateurs, moudjahidin, pleurnicheuses Algériens vivre en France, alors, si vous plaît, arrêter de tergiverser et avouer donc l’inavouable, que l’Algérie, du moins ses départements auraient du rester à tout jamais français … n’est ce pas ?

Mohamed Benarous

Publicités