Drapeaux français brûlés en Algérie : Hollande exige des sanctions
17/01/2015 – 15:00

PARIS (SIWEL) — Le président français François Hollande a dénoncé, ce samedi 17 janvier, les violences qui ont caractérisé les manifestations contre les caricatures de Charlie Hebdo dans plusieurs pays dont l’Algérie. « On n’en a pas terminé avec ces comportements là et il faudra les punir », a-t-il déclaré, selon France Info.

En Algérie, le drapeau français brûlé (PH/DR)
Plusieurs milliers d’Algériens sont descendus dans les rues d’Alger et d’autres villes algériennes, après la prière du vendredi, pour scander de nombreuses revendications « Je suis Kouachi » du nom des frères auteurs de l’attaque terroriste contre le journal satirique français Charlie Hebdo, « Je suis Mohamed » et des slogans réclamant un Etat islamique en Algérie.

« C’est intolérable », a réagi François Hollande, ce samedi matin. « Ces pays, on les a soutenus dans la lutte contre le terrorisme », a-t-il dit. Mais en même temps « la France a des principes, des valeurs, et ces valeurs c’est notamment la liberté d’expression », a ajouté le président français.

wbw
SIWEL 171500 JAN 15

Publicités