lundi 4 mai 2015

Toulouse: Le drapeau Kabyle flotte sur la ville Rose

 

Toulouse: Le drapeau Kabyle flotte sur la ville Rose

 

TOULOUSE: LE DRAPEAU KABYLE FLOTTE SUR LA VILLE ROSE

04/05/2015 – 10:34

 

TOULOUSE (SIWEL) — Cela s’est passé à La Place Olivier (Azemur, notre symbole kabyle), un temps agréable, la diaspora kabyle toulousaine était au rendez-vous historique, en famille pour lever le drapeau Kabyle en présence de Mas Ferhat Mehenni (Président du GPK) et d’autres acteurs politiques et associatifs. 

Les organisateurs prennent la parole pour éclairer l’audience de l’importance d’un tel évènement : se doter d’un drapeau c’est n’est pas symbolique, Mas Asslway enchaine avec un discours alimenté d’applaudissements et de youyous, vient le tour de Dda Ali Kaci pour intervenir et remercier la diaspora pour leur accueil. 

Une autre personnalité politique nous a honorés en sa présence par téléphone Mas Bouaziz Ait Chebib (président du MAK), son intervention a suscité beaucoup d’intérêt et de respect par la diaspora à l’égard de ce grand militant infatigable pour mobiliser la Kabylie, comme la femme kabyle est au cœur du combat, j’ai pu intervenir afin de témoigner et rendre hommage aux martyrs de la liberté surtout ceux du printemps noir. 

L’hymne Kabyle retentait haut et fort dans le ciel de Toulouse, la levée du drapeau a été effectuée par deux jeunes kabyles sans oublier le Serment kabyles déclamé par notre président Mas Ferhat Mehenni et toute l’audience répétait après lui. 

 

Toulouse: Le drapeau Kabyle flotte sur la ville Rose
Quelques extraits des interventions de cette journée historique :

Mas Ferhat Mehenni (président du GPK) : Le président a insisté sur l’importante de la ville Rose pour la levée du drapeau comme une capitale du Sud-Ouest mais aussi comme la base des techniques de l’aviation européenne par excellence et surtout qu’elle est une base sociale de l’immigration kabyle à l’instar de Slimane Azem et que c’était important d’associer ce grand poète à un tel évènement .

C’est avec émotion que nous avons accomplie cet acte historique en pensant aux sacrifices mais aussi pour un avenir de paix, de prospérité et de dignité que nous voulons pour les générations futurs enchaina le président. A la fin, il a rendu hommage à toutes les personnes présentes pour cette cérémonie dont l’importante n’est plus à démontrer.

Mas Bouaziz Ait Chebib (Président du MAK): sollicité pour intervenir via le téléphone, il a entamé sa courte communication en rendant hommage à la diaspora kabyle qui à travers son engagement montre à chaque fois que la Kabylie constitue une nation à part entière.

Tout en rappelant l’importance que revêt un drapeau dans l’histoire et la lutte des peuples en quête de liberté « le drapeau symbolise la souveraineté et la détermination d’un peuple à se libérer de tous les jougs afin de disposer de lui-même », Mas Bouaziz Ait Chebib a déclaré : l’Algérie a tremblé devant l’annonce du drapeau officiel de la Kabylie, elle a entrepris immédiatement des actions de représailles notamment au niveau des aéroports et des imprimeries pour empêcher le peuple kabyle de hisser son drapeau.

Malgré tout, a t-il encore dit, nous l’avons brandi et levé fièrement et kabylement à Ilulen Umalu, Tizi Wezzu, Tuviret, Vgayet, Icerriden et Smaoun en attendant sa généralisation sur tout le territoire kabyle.Vu que l’événement se déroule à l’étranger, Bouaziz Ait Chebib a tenu à le dédier à trois figures du combat kabyles assassinées par l’Algérie , à savoir : Krim Belkacem , Ali Messili et Ameziane Mehenni.En guise de conclusion, le président du MAK a rendu un vibrant hommage au Président de l’Anavad en lui fixant RDV dans la Kabylie libre car pour lui l’heure de la victoire a sonné.

Ali Kaci (poète engagé) : La diaspora toulousaine kabyle était à la hauteur de l’évènement mais Dda Ali déplore l’absence de certains acteurs de l’amazighité. Dda Ali enchaine en disant que le vent du bonheur a soufflé sur nous et que la marche du 20 avril nous a rassuré et émerveillé, le bébé kabyle va très bien et personne n’a le droit de douter de cette naissance ensuite Dda Ali répliqua avec émotion en disant ceux qui ‘éloignent aujourd’hui par peur, par ignorance ou par calcul politicien, cela lui fait penser à l’époque de l’académie berbère des années 70 ainsi que la crise berbériste de 1949.

Malek BenHamouche (le président du collectif organisateur) : Merci à toutes les personnes qui ont assisté à ce rassemblement qui s’inscrit dans la continuité de notre combat kabyle depuis 1949, il a rendu un vibrant hommage à Mas Massine Ouharoun, les martyrs du printemps noir et nous a informés que la section du Mak à Toulouse sera créée prochainement et finit par remercier vivement Mas Ferhat Mehenni et Mas Bouaziz Ait Chebib
Dahmane Kais(Organisateur) : Merci au collectif des kabyles de Toulouse, en espérant d’autres activités à l’avenir, merci à tous les gens qui ont répondu à cet appel, rester mobiliser pour le combat de la Kabylie.

Kristiane( une amie des kabyles) : Mémorable journée ce 2 mai 2015pour la levée du drapeau kabyle place Olivier à Toulouse , l’ambiance été au rendez-vous en présence de Mas Ferhat Mehenni et tous les militants kabyles et ce jour restera gravé à jamais. Merci à tous les militants de la cause.

Aldjia(Militante de la cause) : un grand bonheur de voir flotter le drapeau kabyle sur Toulouse après d’autres villes , la Kabylie est en marche , elle a tracé son chemin .L’ambiance était particulièrement chaleureuse et hyper militante , femmes , hommes et enfants tous réunis pour recevoir le grand Ferhat Mehenni qui a voué sa vie pour sa Kabylie (un exemple à suivre et à soutenir).

F.GUEDACHE,
SIWEL 041034 MAI 15

 

 

Toulouse: Le drapeau Kabyle flotte sur la ville Rose
 
 

 

Toulouse: Le drapeau Kabyle flotte sur la ville Rose
 
 

 

Toulouse: Le drapeau Kabyle flotte sur la ville Rose
 
 

 

Toulouse: Le drapeau Kabyle flotte sur la ville Rose
 
 

 

Toulouse: Le drapeau Kabyle flotte sur la ville Rose

Publicités