Tamazight langue Nationale et Officielle, vous en souvenez-vous ?

Tamazight langue Nationale et Officielle, vous en souvenez-vous  ?

«Tamazight langue nationale et officielle» vous souvenez-vous de ce slogan d’archive ? Nous l’avons écrit et chanté comme un ouragan, Nous l’avons crié et hurlé comme un volcan. Nous les avons implorés de nous l’accorder comme fait un bébé avec sa maman.

 Nous pensions avoir bien fait de revendiquer cette langue i mara imazighen, nous faisions la même erreur que celle que nos ainés ont fait en pensant qu’ils combattaient i mara izairiyen. Nous avons cru que Tamazight était notre vraie langue, nous ne comprenions rien, les spécialistes nous ont tellement embrouillés que nous avons pris notre vraie langue pour un dialecte, mais finalement, Tamazight n’est au Kabyle que ce que le latin est pour le français, l’allemand ou l’espagnol…..

Nos ainés se sont un peu trompés ou juste un passage obligé. Ce slogan sur lequel se sont agrippés, nous a crispés et mal aiguillés. Sans consentement de ces termes, Ils l’ont épousé. Dans son contenu, rien ne nous concernait. Il a fait d’ailleurs le bonheur de nos ennemis en l’utilisant pour nous attaquer. Ils disent aujourd’hui : Vous rêviez d’une école, d’une mairie, d’une justice et d’une académie en Tamazight. On va enfin vous servir mais il faut l’écrire en arabe comme on le désire. Tamazight que vous voulez n’a pas de caractère précis, pourquoi alors ne pas utiliser ceux du coran et du sacré.

Vous voyez mes amis où la naïveté nous a mené. Un pigeon qui veut apprendreaux lions à rugir. Il fallait s’attendre au pire. Ils jouaient à la montre en se cachant sous nos langues. Ils n’ont pas encore remarqué que ce slogan est depuis deux mille un abandonné, il n’y a que TAKFA qui y encore accroché, et bien-sûr le FLN dernièrement l’a revendiqué. C’est drôle d’ailleurs d’entendre Tamazight dans des discours tenus en arabe par ces vieux carcasses et la revendiqué. Ils veulent pas entendre nos nouveaux slogans, qui d’ailleurs ne leurs sont pas adressés car, les revendications ont cessés et, nous ne voulons traité que d’égal à égal avec eux.

Nous voulions Tamazight pour toute l’Algérie, mais l’Algérie voulait l’arabe pour toute la Kabylie. Ils avaient l’argent pour le réaliser, et nous avions la rue pour le crier. Nous débattions pour résoudre les problèmes de syntaxe mais, eux entre temps, en silence, ils nous arabisaient.

Notre langue est celle qu’on a toujours parlée, en Kabyle depuis des siècles nous nous sommes compris, et voici qu’aujourd’hui une langue venant de l’étranger veut nous être imposée et la nôtre n’est apparemment qu’un dialecte qui ne sert qu’à être jeté, et que si nous voulons l’écrire il faut absolument l’arabiser.

Ne nous sous-estimons pas mes amis. Notre premier génie est notre langue, c’est un instrument avec lequel nous voyons le monde, faisons du Kabyle notre patrie. Car dans ce slogan, il n’y a pas que Tamazight qui nous a driblé, mais le National a fait pire, en esclaves il nous a transformé. Il y’a qu’une nation ou le Kabyle peut vivre et s’épanouir, elle s’appel comme elle « la nation kabyle »

Par Chafaa CHAFAA

Publicités