lundi 14 septembre 2015

Bgayet (Béjaia) : Un imam Salafiste renvoyé par les habitants de Feraoun

 
Bgayet (Béjaia) : Un imam Salafiste renvoyé par les habitants de Feraoun
 
Les habitants de Feraoun centre, village de la commune de Feraoun, à 30 km de Bgayet (Béjaia), ont renvoyé l’imam du village, salafiste de son état, originaire de Oued Souf, suite à une pétition initiée par l’association des sages du village, signée par tous les membres et approuvée par tous les habitants de Feraoun, a rapporté Tamurt. A son arrivée au village, il y a 6 ans, il a profité de l’hospitalité des habitants qui l’ont bien accueilli en lui offrant un logement gratuit selon les traditions et en le mariant à une jeune femme originaire de Bouaandas. Après avoir endormi la vigilance des villageois, il a commencé à répandre son venin en remettant en cause toutes les traditions et coutumes kabyles qui sont à la base de l’organisation du village ainsi que les pratiques religieuses laissées par l’ancien imam décédé (cheikh Tahar) à qui on reconnaissait une ouverture d’esprit.
 
La dernière lubie de l’imam salafiste a été de décréter le changement du nom du village car selon lui, le nom de « Feraoun » date d’avant l’islam !!! Cela a provoqué la colère des habitants qui ont estimé qu’il a franchi la ligne rouge. De plus, ils ont découvert récemment que lorsque sa femme attendait un enfant, il s’empressait de l’envoyer chez ses parents pour accoucher afin que le nom du village « Feraoun » ne paraissent pas sur les extraits de naissance de sa progéniture. La goutte d’eau qui fait déborder le vase, rapporte ledit journal électronique. 
 
La population s’est unie afin de rédiger une pétition pour l’éviction de cet imam. Il rêvait d’étendre son pouvoir d’asservissement du village, mais c’était sans compter sur l’esprit de non soumission des Kabyles qui ont su résister à toutes les invasions depuis la nuit des temps.
Publicités