Posts from the ‘AMAZIGH’ Category

Des Algériens ont bel et bien fêté la fusillade de Charlie Hebdo !


Des Algériens ont bel et bien fêté la fusillade de Charlie Hebdo !

Des Algériens ont bel et bien fêté la fusillade de Charlie Hebdo !

 

lundi 12 janvier 2015
Des Algériens ont bel et bien fêté la fusillade de Charlie Hebdo !
Saïd F. pour Tamurt.info

La rédaction Tamurt.info a reçu de nombreux messages d’injures et de menaces de la part d’Algériens, suite à la publication de notre article sur les scènes de joies des Algérois et dans d’autres grandes villes de ce pays pour célébrer la fusillade de Charlie Hebdo la semaine dernière à Paris.
13/01/2015 – 07:00 mis a jour le 12/01/2015 – 19:25 par Saïd F.
facebook googleplus google live myspace printer twitter
Ces menaces et intimidations n’influenceront guère la volonté de la rédaction de ce journal en ligne. Au contraire. Son équipe, composée de journalistes Kabyles professionnels, est plus que jamais déterminée à continuer à publier toute information fiable, cela sans aucune hésitation et avec toute objectivité.
Par contre, des centaines de messages de soutien et de reconnaissance au courage de la rédaction de Tamurt.info sont parvenus à notre rédaction émanant des quatre coins de la planète. Notre journal a rapporté cette information car des scènes de joies pour célébrer ce carnage ont bel et bien eu lieu à travers plusieurs villes d’Algérie et pas seulement à Alger.
Des journalistes algériens, des politiciens dits démocrates, des députés, des médecins, des islamistes barbus, ….ont tous exprimé leur satisfaction d’une manière ou d’une autre suite à l’assassinat de 12 journalistes de Charlie Hebdo, la semaine passée à Paris.
Un journal électronique, toute honte bue, a dénoncé la participation d’un ministre algérien à la marche de Paris, sous motif que des juifs seront de la partie. Le racisme envers les non-musulmans est assumé fièrement dans ce pays dans lequel la Kabylie est coincée depuis des siècles.
Saïd F.

KDS, les dés sont jetés, à vous de décider ! Contribution de Mohamed BenarousPOLITIQUE


KDS, les dés sont jetés, à vous de décider ! Contribution de Mohamed Benarous

KDS, les dés sont jetés, à vous de décider ! Contribution de Mohamed Benarous

 

KDS, les dés sont jetés, à vous de décider !
Contribution de Mohamed Benarous

Se taire sur ma terre est contraire à ma foi ; abdiquer ou collaborer, j’ai fais le choix de lutter. Contrairement à ceux qui nous mentent, où les émoluments permettent d’acheter leur dignité, le militant que je suis, ne supporte plus le poids de leurs lois, de leurs fatwas et surtout de leur darbouka.
04/01/2015 – 07:31 mis a jour le 03/01/2015 – 21:20 par Mohamed Benarous
Travailler et exercer en coopérant avec l’occupant, n’est pas indécent dans certains cas, le choix de survivre ou de se nourrir, n’est pas un crime, pourvu que le serviteur ne soit pas zélé. Car bien plus que le système despotique, se sont tous les relais qui colportent jusqu’à nos portes, chaque jour, l’humiliation d’être colonisé dans nos contrées et qui empoisonnent et gangrènent notre société.
Ainsi, le Kabyle De Service, exerçant simplement pour subvenir aux besoins familiaux sans nuire à ses congénères sera pardonner et peut être excuser d’avoir collaborer. Par contre, ceux qui, de part et d’autre de la Méditerranée, ou d’Alger, pire encore, aux abords de nos vallées, ne pourra demander repentance aux siens, lui et sa famille seront à jamais banni et leur bien mal acquit sera remis au futur État Kabyle indépendant.
Certains dirons que je suis dur, que la famille n’est pas responsable, mais je vois, tout de même que la famille soit disant « non responsable » profitent des privilèges octroyés par Alger, et ceci, bien sûr, aux yeux de tous. Je ne mets pas tout le monde dans le même sac, ceci dit, au moment opportun, chaque famille désignée devra justifier de la légalité des biens obtenus. Et ce n’est pas le fait d’avoir un document officiel Algérien qui permettra de justifier la réalité de la possession, nous savons que tout s’achète et se monnaie. Seul le comité de village ou l’organisation de gestion issue du peuple Kabyle pourra affirmer ou infirmer la réalité de la possession sans jamais remettre en cause le titre de propriété émanant de l’administration coloniale Française.
Ceci est un léger appel du pied envers les rapatriés, spoliés par nos maux, et pourront être enfin dédommagés par la patrie Kabyle, de leurs biens dépossédés, en contrepartie de leurs titres de propriété ; ces biens seront remis officiellement et légalement aux Kabyles non compromis.
Nos maux et nos traîtres, auront le droit de séjourner comme dans tous les pays civilisés en passant devant une justice populaire dans un premier temps, reste à voir la sanction prononcée. Pour certains, si ils souhaitent rester toujours Kabyles, ils devront faire une demande, tout comme ils l’ont fait en France pour eux mêmes et leur famille. Du chanteur de pacotille sans principe, aux politiques gentilshommes arrivistes, le temps jouent contre vous. Le peuple Kabyle souffre de ces ingrats et de ces « gras du bide » qui s’enrichissent sur le dos du peuple insoumis.
Nous avons besoin du soutien draconien de toute la Kabylie, de tous ses enfants, d’ici et là. Être passif n’est pas la solution, j’ai besoin de vous, nous avons besoin de vous, alors unissons-nous, oui unissons-nous pour que jaillisse la nation Kabyle.

Alger, en attendant la révolution


Alger, en attendant la révolution
Le 12 février, des marches sont prévues dans toute l’Algérie, notamment dans la capitale où les rassemblements sur la voie publique sont interdits par décret. Cette grande bataille est décisive, autant pour le régime que pour l’opposition.
Sous ses allures indolentes de ville méditerranéenne qui vaque à ses occupations, Alger, sous haute sécurité, bouillonne. Plus d’une centaine d’anciens militaires se sont rassemblés il y a quelques jours devant le ministère de la Défense nationale pour exiger une revalorisation de leurs traitements. Des centaines d’étudiants ont protesté devant le ministère de l’Enseignement, et des chômeurs ont manifesté devant le ministère du Travail, avec en plus une nouvelle tentative d’immolation par le feu, la quarantième depuis les émeutes nationales du 5 janvier.
Partout, de nombreuses grèves d’étudiants et de différentes catégories professionnelles, et en dehors de la capitale, des routes fermées par des protestataires —comme celle qui relie Alger à la Kabylie— et des affrontements comme ces centaines de chômeurs à Annaba et Skikda (deux grandes ville à l’est du pays) qui se sont farouchement opposés aux forces de l’ordre. Mais le grand test de la révolte c’est cette marche du 12 février 2011 à Alger, relayée par d’autres marches à Oran, première ville de l’ouest, et dans la plupart des autres grandes villes.
La marche d’Alger a été initiée par la nouvelle Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD), qui regroupe la ligue des droits de l’homme, des syndicats autonomes, des partis d’opposition, des organisations diverses et une dizaine de mouvements de la jeunesse. L’enjeu est important pour le régime et l’opposition, un véritable bras de fer et clé de la bataille. Comment se déroulera cette marche du 12? Personne ne le sait. Le régime va-t-il bloquer la marche? Tout dépendra des réactions de la foule. Que va-t-il se passer après le 12? Juste un 13 peut-être, si la marche n’est pas réussie. Mais quels sont les forces en présence?
Le territoire
C’est le plus grand pays d’Afrique —2.3 millions de kilomètres carrés— depuis quelques jours, à la faveur de la partition du Soudan. Dans ce territoire complexe qui a donné du fil à retordre à tous les envahisseurs qui s’y sont succédés depuis 2.000 ans, 36 millions de personnes vivent —dont une bonne partie dans de mauvaises conditions. Les marches non autorisées par la wilaya (préfecture) sont assimilées à des «atteintes à l’ordre public», généralement suivies de poursuites judiciaires.
A Alger, qui compte 4 millions d’habitants, les marches sont carrément interdites par un décret adopté en 2001, qui invoque encore des questions sécuritaires —sans se justifier de façon claire. La marche doit démarrer place du 1er mai —ex-champ de manœuvre de l’époque française, l’une des places centrales d’Alger— pour ensuite longer le joli front de mer en passant devant le commissariat central et le siège de l’Assemblée nationale où pour une fois, les députés seront présents pour observer la foule depuis le balcon de l’auguste bâtisse. La marche doit se terminer place des Martyrs, baptisée ainsi en hommage aux héros de l’indépendance algérienne. Et aujourd’hui, combien de martyrs pour cette marche? Les paris sont ouverts.
Les troupes
180.000 policiers et presque autant de gendarmes quadrillent le pays, soit un policier pour 180 habitants. Depuis début janvier, des troupes anti-émeutes sont stationnées en plein centre d’Alger et n’ont pas bougé d’un pouce, et l’armée a pris discrètement position aux portes de la capitale. La ville est cernée par des barrages filtrants, là aussi officiellement pour des raisons de sécurité. Pour la dernière marche avortée du 22 janvier, 15.000 policiers avaient été déployés pour contrer cette première grosse tentative de rassemblement.
En face, des étudiants grévistes, des chômeurs, des associations de femmes, des jeunes, des militants et des anciens moudjahidines [combattants de la guerre d’indépendance, ndlr]. Un panel très large et hétérogène, en face d’un bloc policier très soudé.
La stratégie
Le timing n’a pas été laissé au hasard. L’anniversaire de l’instauration de l’état d’urgence tombe le 9 février, et après 19 ans de ce régime d’exception, la CNCD avait dans un premier temps proposé la marche ce jour-là. Sauf que cela tombe un mercredi. Donc pour des raisons de disponibilité elle a été décalée au samedi 12 —deuxième jour de week-end en Algérie. En face et pour couper l’argument de l’état d’urgence, le président Bouteflika a promis début février que celui-ci allait être levé «dans un futur très proche», une commission ayant été installée à cet effet.
Mais les marches à Alger resteront interdites, et la wilaya vient tout juste de le rappeler en refusant de délivrer une autorisation pour le 12, arguant de «la réglementation en vigueur» —tout en offrant pour la première fois de grandes salles à disposition des protestataires. En face, des milliers de chômeurs sont toujours en colère, et la levée de l’état d’urgence ne changera rien à leur situation. Il y a aussi la plus récente promesse du président, la création de 3 millions d’emplois d’ici 2014, fin de son troisième mandat. Officiellement le taux de chômage est à 10%, ce qui fait grosso modo 3 millions de chômeurs. D’après Bouteflika, en 2014 l’Algérie sera donc le seul pays au monde à ne pas avoir de chômeurs. Une blague.
Les armes
Tout et n’importe quoi. Le ministre de l’Intérieur aurait annoncé: «Nous utiliserons tous les moyens pour empêcher cette marche.» La phrase, reprise par un organe d’informations, a été retirée le lendemain. Mais quels sont ces moyens évoqués? On signale déjà des bandes de voyous payés par l’Etat pour menacer les jeunes qui marcheront. Au niveau officiel, on ne pourra plus entrer dans Alger dès le matin du 12, les bus seront interdits de circulation et les accès menant vers la place du 1er mai seront tous bloqués. Plus de 20.000 policiers seront mobilisés alors que des hélicoptères survolent déjà la capitale, et des brigades anti-immolation seront installées comme pour la marche avortée du 22 janvier. Ce genre d’unité est une première mondiale. Il s’agit de groupes de trois pompiers discrètement positionnées tous les 50 mètres, avec un extincteur aux pieds dissimulé dans un sac discret, pour intervenir rapidement.
Autre arme, la manipulation, par la télévision nationale unique et les médias publics qui tentent déjà de décrédibiliser la marche en utilisant les coups les plus bas possibles. En face, la foule et le nombre, Facebook —gros appareil de mobilisation— des cordons de sécurité et des systèmes complexes pour empêcher les casseurs d’infiltrer les marcheurs. Peut-être aussi, une possible coupure d’Internet le 11 février et, plus intelligent, des groupes Facebook contre la marche, mais avec un argumentaire ridicule, «nous ne pouvons avoir de meilleur gouvernement que celui que l’on a».
En face, l’opinion internationale et WikiLeaks, qui vient de publier un câble sur la «corruption généralisée qui touche également les frères du président». Comme pour Moubarak et sa fortune personnelle estimée à 70 milliards de dollars, c’est un coup assassin en cette période cruciale. Ajoutez à cela la publication d’un article sur le président Bouteflika, accusé en 1983 d’avoir subtilisé de l’argent. Autre chose ? Oui, une dernière. En janvier, pour contrer les émeutes nationales, le ministre de l’Intérieur avait ordonné de retirer tous les pneus usagés du pays. «Si on se met à brûler des chaises à la place, va-t-il retirer tous les chaises du pays?» s’est interrogé, ironique, un vulcanisateur (comme on appelle ici les vendeurs de pneus).
Les objectifs des deux camps
Pour le régime, il s’agit d’étouffer la contestation et de tuer dans l’œuf toute tentative par l’opposition de «prendre la rue». A cet effet, il s’agit de briser la jonction entre émeutiers, jeunes, groupes et militants professionnels, et de briser cette dynamique du 12 février qui peut déboucher sur d’autres marches —et un effet domino qui pourra à terme se révéler moteur du changement de régime.
Pour l’opposition, il s’agit de faire une démonstration de force afin de faire reculer le régime, de briser définitivement le mur de la peur qui a déjà changé de camp et de tester la réaction de la société pour tenter d’aller plus loin. Dans cette bataille décisive où personne ne maîtrise tout, la situation peut déraper d’un côté comme de l’autre. De quoi sera fait le 13 février? D’une journée d’hiver marquante. De restes d’une bataille. D’une révolution avortée ou d’un adorable bébé.
Chawki Amari
Chawki Amari
Journaliste et écrivain algérien, chroniqueur du quotidien El Watan. Il a publié de nombreux ouvrages, notamment Nationale 1.
Ses derniers articles: L’effroyable tragédie du FLN Cinq parallèles entre le Mali et l’Afghanistan Bigeard, le tortionnaire vu comme un résistant

Blog de sang2001 – donneurs de sang de boghni – Skyrock.com


Blog de sang2001 – donneurs de sang de boghni – Skyrock.com.

solidarité.

solidarité. L’Appel de cœur des donneurs de sang bénévoles de Boghni

Nous sommes un organisme autonome à caractère humanitaire et d’utilité publique, notre mission essentielle est d’aider les malades à tout moment à la recherche de ce liquide précieux qui est LE SANG , surtout des malades cancéreux (manque de plaquettes sanguines, chaque malade a besoin de 08 donneurs par jour).

Soucieux de préserver des vies humaines, de réussir nos différentes actions humanitaires, de permettre à notre comité d’aller de l’avant et d’avoir accès aux villages éloignés qui se trouvent dans des reliefs accidentés (région montagneuse) ou la plupart de nos donneurs y résident. Une aide nous est indispensable et nécessaire et sera une bouffée d’oxygène pour notre comité. Cela ne fera que soulager les malades de leurs souffrances (les leucémiques, les thalassémiques, les anémiques… etc.).Notre équipe de bénévoles dévouée, volontaire et très convaincue de sa noble mission humanitaire ; vous invite à visiter son siége mis gratuitement à notre disposition par un bienfaiteur.

Malheureusement confrontée à différents obstacles (factures de téléphone, d’électricité, de transport, frais de collation pour des donneurs …etc.), réduisent la portée de nos actions pour soulager plus de malades.

Actuellement, notre comité qui a aidé plus d’une centaine (100) de malades a ce jour ; célèbre sa troisième année d’existence – qui dénombre plus de neuf cent (900) donneurs bénévoles. Lesquels sont disponibles à répondre à tout moment à l’appel de cœur et de solidarité pour sauver des vies humaines.

Aujourd’hui et plus que jamais, beaucoup de malades comptent sur notre comité malgré le manque criarde de moyens dont nous disposons.

Salutations humanitaires.

Compte cnep/banque N° : 01100219140001219876

NB:On vous joint des photos d’enfants cancéreux qui ont besoin de sang.

Adresse: Comité des donneurs de sang bénévoles de Boghni
36,rue Mitiche Med Arab Boghni 15425 Tizi-Ouzou
ALGERIE.

Téléphone : 213 026 28 32 50
Téléphone mob: 213 07 75 34 64 01
Messagerie : dondesang@hotmail.fr

#Posté le vendredi 10 septembre 2010 11:10

Modifié le mardi 19 octobre 2010 11:11

Blog de sang2001 – donneurs de sang de boghni

Blog de sang2001 – donneurs de sang de boghni

En Algérie et particulièrement en Kabylie, beaucoup de familles de malades vivent des situations dramatiques et urgentes et ne savent pas à quel saint se vouer lorsqu’il s’agit de trouver ce liquide précieux (le sang), qui se fait rare et qui peut redonner de l’espoir à tous ses mal…

sang2001.skyrock.com

#Posté le vendredi 17 septembre 2010 20:06

solidarité.

solidarité.

Nous somme un petit comité des donneurs de sang bénévoles de Boghni autonome(Algèrie),plein de volonté et très convaincu de ce geste noble et simple qui est le don de sang et qui sauvent des vies humaines,

nous habitant une région montagneuse et accidentée et la majorité de nos donneurs y résident, un moyen de transport nous est indispensable pour répondre à cet appel de cœur des malades qui soufrent beaucoup,on veut leurs rendrent le sourire et le gout à la vie , on a besoin quand nous aident sincèrement.Une petite ambulance soulagera et sauvera beaucoup de malades qui ce trouvent dans des villages isolés, on veut aussi réaliser un grand projet humanitaire qui a pour nom »la maison du don de sang »,on est pas des anges mais des personnes de cœur qui aiment aider les autres.
NB:Beaucoup de malades meurt par manque de sang surtout les leucémiques(manque de plaquettes).aidez -nous.vous etes les bienvenus pour voir avec vos propres yeux ce quand fait du fond du coeur(main dans la main pour aider tous ces malades qui souffrent en silence).

adresse: comité ds donneurs de sang bénévoes de boghni36,rue mitiche med arab 15425 boghni tizi ouzou
tel: 07 75 34 64 01.
Nous voulons rendre le sourire à tous ces malades qui souffrent sincérement,partager avec eux des moments de bonheur et de joie.

3 kiffs | Ajouter un commentaire– Aucun commentaire |

#Posté le vendredi 10 septembre 2010 11:20

espoir

espoirLa création des deux comités de donneurs de sang à Boghni et à Draâ El-Mizan a été une réussite quand on sait que ces deux associations participent positivement à la collecte.

En effet, ils sont tous les deux présents à chaque occasion. La dernière en date est leur collaboration avec l’Etablissement hospitalier public Krim Belkacem à l’occasion de la journée internationale du don de sang célébrée sous le slogan « le monde a besoin d’un sang neuf ». Certes, les bénévoles ne manquent pas, mais ces deux comités ne sont pas logés à la bonne enseigne. Pour le premier, c’est-à-dire celui de Boghni, il possède un local grâce à un donateur. Mais, les membres du comité disent qu’ils ne sont pas en mesure de supporter les charges. « L’an dernier, on nous a même coupé le courant électrique parce que nous n’avions pas les moyens de régler la facture de consommation.Cela est valable aussi pour le téléphone. Nous attendons toujours de l’aide de la part des autorités. Nous sommes des bénévoles et nous n’avons aucun budget de fonctionnement », nous a confié un membre dudit comité. Quant à celui de Draâ El-Mizan, il n’a même pas de siège. « C’est un véritable handicap. Nous appelons les responsables locaux à nous attribuer un local. Car, même les donneurs ne savent pas à qui s’adresser. Ce n’est pas la volonté qui manque, mais il faut aussi un soutien », a affirmé en marge de la journée internationale pour le don de sang un membre actif du comité. Ces deux associations souhaitent que leur appel soit entendu non seulement au niveau local, mais aussi au niveau de l’agence nationale du sang. « Notre souhait est que nous ayons un jour une unité mobile pour toucher le maximum de donneurs dans les contrées les plus reculées », a affirmé un autre membre. Ces comités, en apportant leur secours aux personnes qui sont dans le besoin, jouent un rôle très important.

Amar Ouramdane

#Posté le vendredi 10 septembre 2010 11:27

LES ÉTAPES DU DON DE SANG

LE DON DE SANG SE DÉROULE EN 04 ÉTAPES :

*l’inscription administrative.
*L’entretien médical.
*Le prélèvement.
*Le temps du repos et de la collation.

« DONNER SON SANG EST UN ACTE GÉNÉREUX, SOLIDAIRE ET RESPONSABLE »

A/ LE DON DE SANG TOTAL
-C’est la forme de don la plus connue.
-Une poche de 450ml est prélevée ainsi que tubes échantillons sur lesquels seront effectués les contrôles et tests.
-Un homme peut donner son sang 05 fois par an une femme 03 fois.
-A partir de 18 ans jusqu’a 65 ANS.
-Un intervalle de 08 semaines est obligatoire entre chaque don.
-Pour donner son sang, il ne faut pas être à JEUN, il est au contraire recommandé d’absorber un repas léger.
-Le don de sang est volontaire, bénévole, anonyme, anodin et non commercial.
-Le don de sang ne fatigue pas
-Donner son sang ne représente aucun risque, si on est en bonne santé.

B/LE DON DE PLAQUETTES

-Ce type de don dure environ 02 heures 30 minutes.
-Le sang est prélevé dans la veine du donneur, séparé à l’aide d’un automate en ses différents constituants : plaquettes, globules rouges, plasma. Les plaquettes sont conservées dans une poche de 600 ml et les autres constituants restitués au donneurs. Il existe plusieurs types d’automates certains nécessitent un bras d’autres les deux bras du donneur.
– Ce type de don plus long que le don de sang total est un peu moins fatigant pour le donneur puisque les globules rouges (véhiculent l’oxygène) lui sont restituées.
– Chaque individu peut donner 05 fois par an au maximum.
– A partir de 18 ans jusqu’à 65 ans.
– Un intervalle de 04 semaines est nécessaire entre chaque don.
– Le don de plaquettes s’effectue uniquement sur rendez-vous. Le don de sang ne fait pas mal, pas plus qu’un vaccin, tout est dans la tête, débranchez votre imagination, la piqûre ne dure qu’une seconde.

C/LE DON DE PLASMA

– Ce type de don dure environ 01H30 le sang est prélevé dans la veine du donneur, séparé en ses différents constituants à l’aide d’un automate, seul le plasma du donneur est prélevé, dans une poche contenant 600 ml, les globules et les plaquettes sont ensuite restituées.
– Chaque individu peut donner 20 fois par an.
– A partir de 18 ans jusqu’à 65 ans.
– Un intervalle de deux semaines est nécessaire entre chaque don.
– Les dons de plasma peuvent s’intercaler entre 2 dons de sang total .il est simplement nécessaire de respecter un délai de huit semaines entre chaque don de sang total.

2 kiffs | Ajouter un commentaire– Aucun commentaire |

#Posté le mardi 19 octobre 2010 10:43

solidarité.

Il fut un temps où la vie d’un malade tenait à un flacon de sang, ce qui mettait dans l’embarras médecins et membres de la famille. Ces derniers ne sachant à quel saint se vouer s’en remettaient à la générosité d’hypothétiques donneurs sollicités dans l’entourage familial ou dans le cercle des amis. Depuis le mois d’avril 2007, telle une bénédiction du ciel, le comité des donneurs de sang a vu le jour à Boghni, et depuis, a pu soulager les malades et éviter à leurs familles les inconfortables situations de détresse.
notre comité des donneurs de sang bénévoles de boghni lance un appel de coeur à toutes les âmes charitables et aussi aux autorités compétentes pour lui venir en aide sincèrement.
salutations humanitaires.

Adresse: Comité des donneurs de sang bénévoles de Boghni
36,rue Mitiche Med Arab Boghni 15425 Tizi-Ouzou
ALGERIE.

Compte cnep/banque N° : 01100219140001219876

Téléphone : 213 026 28 32 50
Téléphone mob: 213 07 75 34 64 01
Messagerie : dondesang@hotmail.fr

  • solidarité.

2 kiffs | Ajouter un commentaire – 3 commentaires |

Blog de sang2001 – donneurs de sang de boghni – Skyrock.com


Blog de sang2001 – donneurs de sang de boghni – Skyrock.com.

solidarité.

solidarité. L’Appel de cœur des donneurs de sang bénévoles de Boghni

Nous sommes un organisme autonome à caractère humanitaire et d’utilité publique, notre mission essentielle est d’aider les malades à tout moment à la recherche de ce liquide précieux qui est LE SANG , surtout des malades cancéreux (manque de plaquettes sanguines, chaque malade a besoin de 08 donneurs par jour).

Soucieux de préserver des vies humaines, de réussir nos différentes actions humanitaires, de permettre à notre comité d’aller de l’avant et d’avoir accès aux villages éloignés qui se trouvent dans des reliefs accidentés (région montagneuse) ou la plupart de nos donneurs y résident. Une aide nous est indispensable et nécessaire et sera une bouffée d’oxygène pour notre comité. Cela ne fera que soulager les malades de leurs souffrances (les leucémiques, les thalassémiques, les anémiques… etc.).Notre équipe de bénévoles dévouée, volontaire et très convaincue de sa noble mission humanitaire ; vous invite à visiter son siége mis gratuitement à notre disposition par un bienfaiteur.

Malheureusement confrontée à différents obstacles (factures de téléphone, d’électricité, de transport, frais de collation pour des donneurs …etc.), réduisent la portée de nos actions pour soulager plus de malades.

Actuellement, notre comité qui a aidé plus d’une centaine (100) de malades a ce jour ; célèbre sa troisième année d’existence – qui dénombre plus de neuf cent (900) donneurs bénévoles. Lesquels sont disponibles à répondre à tout moment à l’appel de cœur et de solidarité pour sauver des vies humaines.

Aujourd’hui et plus que jamais, beaucoup de malades comptent sur notre comité malgré le manque criarde de moyens dont nous disposons.

Salutations humanitaires.

Compte cnep/banque N° : 01100219140001219876

NB:On vous joint des photos d’enfants cancéreux qui ont besoin de sang.

Adresse: Comité des donneurs de sang bénévoles de Boghni
36,rue Mitiche Med Arab Boghni 15425 Tizi-Ouzou
ALGERIE.

Téléphone : 213 026 28 32 50
Téléphone mob: 213 07 75 34 64 01
Messagerie : dondesang@hotmail.fr

#Posté le vendredi 10 septembre 2010 11:10

Modifié le mardi 19 octobre 2010 11:11

Blog de sang2001 – donneurs de sang de boghni

Blog de sang2001 – donneurs de sang de boghni

En Algérie et particulièrement en Kabylie, beaucoup de familles de malades vivent des situations dramatiques et urgentes et ne savent pas à quel saint se vouer lorsqu’il s’agit de trouver ce liquide précieux (le sang), qui se fait rare et qui peut redonner de l’espoir à tous ses mal…

sang2001.skyrock.com

#Posté le vendredi 17 septembre 2010 20:06

solidarité.

solidarité.

Nous somme un petit comité des donneurs de sang bénévoles de Boghni autonome(Algèrie),plein de volonté et très convaincu de ce geste noble et simple qui est le don de sang et qui sauvent des vies humaines,

nous habitant une région montagneuse et accidentée et la majorité de nos donneurs y résident, un moyen de transport nous est indispensable pour répondre à cet appel de cœur des malades qui soufrent beaucoup,on veut leurs rendrent le sourire et le gout à la vie , on a besoin quand nous aident sincèrement.Une petite ambulance soulagera et sauvera beaucoup de malades qui ce trouvent dans des villages isolés, on veut aussi réaliser un grand projet humanitaire qui a pour nom »la maison du don de sang »,on est pas des anges mais des personnes de cœur qui aiment aider les autres.
NB:Beaucoup de malades meurt par manque de sang surtout les leucémiques(manque de plaquettes).aidez -nous.vous etes les bienvenus pour voir avec vos propres yeux ce quand fait du fond du coeur(main dans la main pour aider tous ces malades qui souffrent en silence).

adresse: comité ds donneurs de sang bénévoes de boghni36,rue mitiche med arab 15425 boghni tizi ouzou
tel: 07 75 34 64 01.
Nous voulons rendre le sourire à tous ces malades qui souffrent sincérement,partager avec eux des moments de bonheur et de joie.

3 kiffs | Ajouter un commentaire– Aucun commentaire |

#Posté le vendredi 10 septembre 2010 11:20

espoir

espoirLa création des deux comités de donneurs de sang à Boghni et à Draâ El-Mizan a été une réussite quand on sait que ces deux associations participent positivement à la collecte.

En effet, ils sont tous les deux présents à chaque occasion. La dernière en date est leur collaboration avec l’Etablissement hospitalier public Krim Belkacem à l’occasion de la journée internationale du don de sang célébrée sous le slogan « le monde a besoin d’un sang neuf ». Certes, les bénévoles ne manquent pas, mais ces deux comités ne sont pas logés à la bonne enseigne. Pour le premier, c’est-à-dire celui de Boghni, il possède un local grâce à un donateur. Mais, les membres du comité disent qu’ils ne sont pas en mesure de supporter les charges. « L’an dernier, on nous a même coupé le courant électrique parce que nous n’avions pas les moyens de régler la facture de consommation.Cela est valable aussi pour le téléphone. Nous attendons toujours de l’aide de la part des autorités. Nous sommes des bénévoles et nous n’avons aucun budget de fonctionnement », nous a confié un membre dudit comité. Quant à celui de Draâ El-Mizan, il n’a même pas de siège. « C’est un véritable handicap. Nous appelons les responsables locaux à nous attribuer un local. Car, même les donneurs ne savent pas à qui s’adresser. Ce n’est pas la volonté qui manque, mais il faut aussi un soutien », a affirmé en marge de la journée internationale pour le don de sang un membre actif du comité. Ces deux associations souhaitent que leur appel soit entendu non seulement au niveau local, mais aussi au niveau de l’agence nationale du sang. « Notre souhait est que nous ayons un jour une unité mobile pour toucher le maximum de donneurs dans les contrées les plus reculées », a affirmé un autre membre. Ces comités, en apportant leur secours aux personnes qui sont dans le besoin, jouent un rôle très important.

Amar Ouramdane

#Posté le vendredi 10 septembre 2010 11:27

LES ÉTAPES DU DON DE SANG

LE DON DE SANG SE DÉROULE EN 04 ÉTAPES :

*l’inscription administrative.
*L’entretien médical.
*Le prélèvement.
*Le temps du repos et de la collation.

« DONNER SON SANG EST UN ACTE GÉNÉREUX, SOLIDAIRE ET RESPONSABLE »

A/ LE DON DE SANG TOTAL
-C’est la forme de don la plus connue.
-Une poche de 450ml est prélevée ainsi que tubes échantillons sur lesquels seront effectués les contrôles et tests.
-Un homme peut donner son sang 05 fois par an une femme 03 fois.
-A partir de 18 ans jusqu’a 65 ANS.
-Un intervalle de 08 semaines est obligatoire entre chaque don.
-Pour donner son sang, il ne faut pas être à JEUN, il est au contraire recommandé d’absorber un repas léger.
-Le don de sang est volontaire, bénévole, anonyme, anodin et non commercial.
-Le don de sang ne fatigue pas
-Donner son sang ne représente aucun risque, si on est en bonne santé.

B/LE DON DE PLAQUETTES

-Ce type de don dure environ 02 heures 30 minutes.
-Le sang est prélevé dans la veine du donneur, séparé à l’aide d’un automate en ses différents constituants : plaquettes, globules rouges, plasma. Les plaquettes sont conservées dans une poche de 600 ml et les autres constituants restitués au donneurs. Il existe plusieurs types d’automates certains nécessitent un bras d’autres les deux bras du donneur.
– Ce type de don plus long que le don de sang total est un peu moins fatigant pour le donneur puisque les globules rouges (véhiculent l’oxygène) lui sont restituées.
– Chaque individu peut donner 05 fois par an au maximum.
– A partir de 18 ans jusqu’à 65 ans.
– Un intervalle de 04 semaines est nécessaire entre chaque don.
– Le don de plaquettes s’effectue uniquement sur rendez-vous. Le don de sang ne fait pas mal, pas plus qu’un vaccin, tout est dans la tête, débranchez votre imagination, la piqûre ne dure qu’une seconde.

C/LE DON DE PLASMA

– Ce type de don dure environ 01H30 le sang est prélevé dans la veine du donneur, séparé en ses différents constituants à l’aide d’un automate, seul le plasma du donneur est prélevé, dans une poche contenant 600 ml, les globules et les plaquettes sont ensuite restituées.
– Chaque individu peut donner 20 fois par an.
– A partir de 18 ans jusqu’à 65 ans.
– Un intervalle de deux semaines est nécessaire entre chaque don.
– Les dons de plasma peuvent s’intercaler entre 2 dons de sang total .il est simplement nécessaire de respecter un délai de huit semaines entre chaque don de sang total.

2 kiffs | Ajouter un commentaire– Aucun commentaire |

#Posté le mardi 19 octobre 2010 10:43

solidarité.

Il fut un temps où la vie d’un malade tenait à un flacon de sang, ce qui mettait dans l’embarras médecins et membres de la famille. Ces derniers ne sachant à quel saint se vouer s’en remettaient à la générosité d’hypothétiques donneurs sollicités dans l’entourage familial ou dans le cercle des amis. Depuis le mois d’avril 2007, telle une bénédiction du ciel, le comité des donneurs de sang a vu le jour à Boghni, et depuis, a pu soulager les malades et éviter à leurs familles les inconfortables situations de détresse.
notre comité des donneurs de sang bénévoles de boghni lance un appel de coeur à toutes les âmes charitables et aussi aux autorités compétentes pour lui venir en aide sincèrement.
salutations humanitaires.

Adresse: Comité des donneurs de sang bénévoles de Boghni
36,rue Mitiche Med Arab Boghni 15425 Tizi-Ouzou
ALGERIE.

Compte cnep/banque N° : 01100219140001219876

Téléphone : 213 026 28 32 50
Téléphone mob: 213 07 75 34 64 01
Messagerie : dondesang@hotmail.fr

  • solidarité.

YouTube – Algérie et le Fachisme arabe au nom de l´islam.


YouTube – Algérie et le Fachisme arabe au nom de l´islam..

YouTube – Algérie reste Amazigh libre malgré le complot Franco-kharabe.


YouTube – Algérie reste Amazigh libre malgré le complot Franco-kharabe..

%d blogueurs aiment cette page :