Lever du drapeau kabyle à Aït-Bouaïssi, commune de Tizi-N’berber

Lever du drapeau kabyle à Aït-Bouaïssi, commune de Tizi-N’berber

BGAYET (Tamurt) – Sur initiative des cadres et militants locaux, la grande famille militante et patriotique du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) a pris rendez-vous, hier, à Aït-Bouaïssi dans la commune de Tizi-N’Berber (Bgayet).

Le programme de cette rencontre historique est composé du lever du drapeau kabyle, accompagné naturellement de l’hymne national et suivi du serment de loyauté et de fidélité, une vaste opération de nettoyage du site touristique local : Iger n Wulmu  , et enfin une prise de parole.

Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui a fait le déplacement à Aït-Bouaïssi, était accompagné d’une importante délégation laquelle est composés de Farid Djennadi, Secrétaire Général du MAK, Mouloud Mebarki, Président du Conseil National du MAK, Karim Megatti, Vice-Président du conseil Régional de Béjaia, Sétif, Bordj-Bou-Arraredj et Djidjel,  Mehenna Mekdam, Président du Conseil Régional de Tizi-Wezzu et Boumerdès et enfin, Smaïl Benoumelghar, membre du conseil national.

L’horloge a indiqué exactement 17 heures 30 quand fut annoncé le début du programme lequel fut traduit par le nettoyage, devons-nous rappeler, du site touristique Iger N wulmu  qui fait la fierté de Tizi n’ Berber  et de la Kabylie. Cadres dirigeants et simples militants ont travaillé d’arrache-pied, en dépit d’une puissante canicule, pour rendre au site son attirance et son « look » d’autrefois. Nous devons relever que cette opération de nettoyage a été programmée par la section MAK locale présidée par Akli Mouhoubi.

L’étape suivante fut marquée par la prise de parole où Akli Mouhoubi, Mouloud Mebarki, Farid Djennadi et Bouaziz Aït-Chebib se sont succédé au micro. Les orateurs ont, l’un après l’autre, mis en évidence les objectifs du peuple kabyle tout en portant à la connaissance de l’importante assistance leur  analyse sur la conjoncture  politique. Une fois la prise de parole terminée, il fut procédé au lever du drapeau kabyle avec l’écoute de l’hymne national suivi ensuite de l’habituel serment. Et il va sans dire que le lever du drapeau a suscité une forte émotion chez l’assistance qui est nombreuse. Notons enfin que l’acte solennel du lever des couleurs nationales fut exécuté en l’honneur de Tahar Aïssi, enseignant de tamazight au département de tamazight de l’université Abderahmane Mira de Béjaia.

Les artistes locaux ont été au Rendez-vous. Le MAK a exprimé ses remerciements aux chanteurs : Salem Dahdah, Lwennas Groudj, Hani Azibi.

Plusieurs militants  de la diaspora (France, Canada, USA) , profitant de leur congé en Kabylie étaient présents et ont exprimé leur fierté de participer à cet événement qu’ils considèrent comme historique.

Publicités